Call of Duty Infinite Warfare, le rival de Battlefield tombe

Sep 05, 17 Call of Duty Infinite Warfare, le rival de Battlefield tombe

Il fut un temps où le monde des FPS était libre et bourré d’imagination, où l’on était terrorisé à Black Mesa et riant aux larmes avec Sam « Serioous » Stone. Nous pensions que tous les coups étaient permis et que l’étripage à gogo allait nous réserver une infinité de possibilités. Puis, Call of Duty et Battlefield arrivèrent. Oh oui, ils étaient bons, ils étaient beaux, ils sentaient bon le sable chaud. Mais on ne savait pas encore qu’ils allaient cadenasser le genre FPS pour la décennie à venir en imposant leur rythme et bien entendu en se livrant un affrontement sans pitié. 2016 a vu la sortie d’un nouvel opus de chaque série, et le combat a un vainqueur, enfin.

Call of Duty Infinite Warfare

Les beach boys de chez Infinite Ward reviennent aux manettes de Call of Duty et confirment leur difficulté d’appliquer leurs bonnes idées à un jeu. Vous l’aurez compris, cette année Call of Duty n’est pas mauvais, mais se montre particulièrement médiocre, surtout face à la concurrence.

On retrouve donc une aventure 100% SF dans ce nouvel opus de Call of Duty. On s’étripera sur terre, mais également dans l’espace en utilisant tout l’arsenal futuriste dont avait déjà eu une idée lors d’un épisode précédent.

Call of Duty Infinite Warfare propose de bonnes idées, comme les combats en zéro G ou en module spatial. Par contre il propose également un multijoueur inintéressant, une campagne solo définitivement plate et inutile malgré la présence de Kit Harrington, et des concepts de jeu plutôt bancals.

Reste l’excellent mode zombie qui pourra très facilement agrémenter une soirée entre amis, mais bon, avouons que ce ne mode ne peut pas tenir un call of Duty à lui tout seul.

Call of Duty Infinite Warfare

Battlefield 1

Battlefield 1 est sorti juste avant Call of Duty Infinite Warfare et propose l’exact opposé su titre d’Activision. En effet, la célèbre série fait un bon dans le passé afin d’offrir une expérience de jeu 1ere Guerre Mondiale. Un pari qui était très risqué pour Electronic Arts, mais qui au final fonctionne diablement bien.

Il faut dire que le jeu a été mené de main de maître et que les écueils qui pouvaient facilement se dresser sur sa conception ont été évités avec malice. Les combats dans les tranchées sont épiques et contrairement à ce que l’on pourrait penser les différentes armes sont particulièrement agréables à manier.

De plus, Electronic Arts a été rusé et offre un grand nombre de contenu téléchargeable gratuit pour Battelfield 1. Il en résulte donc que très rapidement après sa sortie Battlefield 1 est devenu un jeu très populaire en multi, comme d’ailleurs la plupart des titres de la série. Regardez les chiffres des ventes pour noël et vous comprendrez.

Battlefield 1

Quel est donc le meilleur FPS?

Alors qui est le vainqueur ? Très clairement Battlefield 1 gagne le combat haut la main. Il suffit de considérer les #RIPCOD sur Tweeter pour comprendre que la communauté de Call of Duty est déçue, incomprise et au final particulièrement frustrée.

C’est véritablement en multi que la différence se fait cruellement sentir. En effet, autant les maps de Battlefield 1 sont agréables, nerveuses et particulièrement bien agencées autour du mode auquel elles appartiennent, autant celles de Call of Duty sont mal pensées. Au final seules quelques cartes de Call of Duty ont été bien réalisées et offrent un gameplay correct et équilibré. La très grande majorité est mal fichue, notamment le parti pris free for all qui relève plus de la chance que du skill.

En solo, on regrette la campagne très plate de Call of Duty qui pourtant promettait beaucoup avec un méchant incarné par Kit Harrington. On se prend à plus apprécier les petites missions en vaisseau que les missions réelles, alors qu’elles ne devaient être que de simples bonus. Dommage pour Activision, qui continue de voir sa série fétiche couler.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *